Dans ce nouveau billet d’humeur, j’ai décidé de donner mon humble avis sur ces groupes qui n’ont jamais vraiment mis fin à leur carrière mais qui, finalement, auraient peut être dut y songer il y a de ça quelque temps.

Alors forcément, et puis comme vous me connaissez, il va me falloir un bouc émissaire et comme vous pensez bien j’ai décidé à l’unanimité de moi même de parler de Korn, car en effet c’est un peu le groupe qui me pousse à m’exprimer aujourd’hui. Déjà avouons le clairement, après 10 albums Korn n’a jamais vraiment fait grand chose … Bon, respect tout de même pour leur premier album « Korn » datant de 1994, véritable claque à l’époque.

 » (…) je croyais ces conneries mortes avec Kurt Cobain. »

Le groupe s’est ensuite mis à sortir daube sur daube, passant de tête de proue du mouvement Néo-Métal à simple clone sans talent se noyant dans un amas de groupes rejouant tous la même chose mais toujours mieux que Korn, le comble …

Le groupe décide donc d’essayer une autre stratégie en baptisant son style l’Emocore histoire de se discerner de la masse, tentative ratée, merci, au revoir.

Je ne m’attarderais pas non plus sur leur 3 best of (!!!) et leur MTV Unplugged de 2007 (encore une fois WTF ?, je croyais ces conneries mortes avec Kurt Cobain).

Enfin bon … Je m’y était fait moi à ne plus entendre parler de Korn, au point que j’avais totalement occulté le groupe depuis 1998, pensant même que le groupe avait splitté. Jusqu’à ce jour de 2011 où j’apprends avec stupeur que non seulement Korn en remet une couche avec un nouvel album mais en plus l’album s’annonce dubstep … WTF ?

 » (…) un album insipide, plus que médiocre qui, au final, sonne comme du Marilyn Manson mais tout habillé. »

Non seulement le groupe n’a rien de bien frais à présenter mais en plus choisi de faire appel à un style qui ne fait franchement pas l’unanimité, je dirais même gonflant.

Le résultat, un album insipide, plus que médiocre qui, au final, sonne comme du Marilyn Manson mais tout habillé, même pas une boule ou un poil de cul à l’horizon, rien.

Malgré la présence de grands noms du genre comme Skrillex, Noisia ou Kill The Noise, rien ne se passe, encéphalogramme de l’huître pendant 40 minutes, on réagit justes aux passages « mélodiques » de très mauvais goût.

 Cerise sur le gâteau, quelques titres live et en vidéo, au résultat malsain et dérangeant, sorte de mauvais concert de Massive Attack. Encore plus corrosif pour nos tympans que sur l’album. Une purge donc.

Bon je me doute que mon point de vue ne sera pas partagé de tous et que nombre de magazines mettront même l’album dans leur sélection de 2011 ou même dans coups de cœur ou découverte de l’année.

Mais bordel !! Que faut il faire pour que le groupe comprenne qu’ils ne font que creuser leur propre tombe depuis 1998 ?

 

Dreads, fringues Adidas, Korn est de retour et en mode électro … WTF ?

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.