young fathers

YOUNG FATHERS

White Men Are Black Men Too

Big Dada (2015)

Le trio écossais Young Fathers publiait début 2014 « Dead », un album répertorié hip-hop mais bel et bien considéré comme un objet avant-gardiste, alternatif, avant-pop aux accents punk, urbains et psychédéliques !

Ils remettent le couvert avec « White Men Are Black Men Too » qui fut enregistré à Berlin et dont les influences sont à chercher du côté de la formation new-yorkaise TV On The Radio pour son rock expérimental hérité du krautrock, du projet The Streets de l’anglais Mike Skinner pour son rap teinté d’UKG et d’Arcade Fire pour sa pop baroque matinée de d’indie rock.

Toujours bruyante, stimulante et fédératrice, la musique de Young Fathers aborde ici la question du racisme, considéré comme un concept dépassé, futile et consternant. Les mélodies, même pop, demeurent parfois dissonantes voire brouillonnes et le propos, toujours engagé, se veut percutant, n’hésitant pas à trancher dans le vif… Le hip-hop se dilue au profit d’un son hybride débridé, inclassable et vivace…

A propos de l'auteur

Dj, collectionneur et chroniqueur musical. www.les-chroniques-de-hiko.blogspot.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.