ufomammut

UFOMAMMUT

Ecate

Neurot Recordings (2015)

15 ans de circonvolutions pysché-doom, 9 albums, voilà un constat plutôt riche qui pourrait rendre jaloux n’importe lequel d’entre nous. Mais loin de toutes ces considérations, le trio italien Ufomammut continue son petit bonhomme de chemin, fier représentant d’un style musical qui ne prend pas une ride.

Habitués à nous prescrire régulièrement une forte dose de gras et de psychédélisme, Ufomammut nous revient avec une nouvelle offrande, une nouvelle claque, bref, un nouvel opus grandiose et puissant.

Maintenant figure incontournable du doom psyché au sein de l’écurie Neurot Recordings, Ufomammut semble bel et bien vouloir continuer son travail de sape avec la sortie de « Ecate ». Le secret de la réussite du trio italien (un secret qui n’en est plus vraiment un à vrai dire) réside dans sa faculté à créer une ambiance unique, sombre, lourde, hypnotique et identifiable au premier son de fuzz . « Ecate » ne déroge pas à la règle, tout est ici (encore une fois) réuni pour capter notre attention et nous proposer une immersion complète dans un univers obscure. La lourdeur des riffs couplée à l’ajout subtil de synthés et autres triturations analogiques réussi, avec une facilité déconcertante, à donner vie à des titres dantesques.

Et il ne faudra pas attendre longtemps pour prendre une bonne claque bien placée, car « Somnium », qui ouvre le disque, pose les bases de ce qui sera tout au long des 40 minutes qui composent le disque, une pièce majeure de la musique psychédélique. Un disque aux compositions homogènes, toutes travaillées à la perfection, d’où se dégage une ambiance marquante, d’une lourdeur presque palpable. Mention spéciale pour le titre « Daemons », titre pachydermique, lourd, rageur, puissant, qui clôture un disque encore une fois impressionnant

A se demander si Ufommamut n’est pas en train de se hisser doucement mais sûrement au panthéon du doom psychédélique.

 

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.