roll the dice

ROLL THE DICE

Until Silence

Leaf / Differ-Ant (2014)

Les groupes scandinaves ont en général deux passions, soit la musique violente et extrême, soit une attirance pour le mouvement électro des plus « cold ». Sous ses faux air de duo électro, Roll The Dice nous offre, avec ce troisième album, une œuvre majeure dans leur discographie mais également dans le paysage musical « nordique ».

Le nouvel album des Suédois semble marquer une évolution considérable dans leur façon de composer. Toujours aussi à l’aise derrière synthétiseurs et pianos, Peder Mannerfelt et Malcolm Pardon se sont, cette fois-ci, entourés d’une section de cordes, apportant à leurs compositions une grandeur remarquable et une intensité rare.
Toujours aussi emprunt à développer des ambiances sombres, frisant même parfois les sonorités indus’, Roll The Dice compose une musique majestueuse, planante et émouvante. Le groupe nous plonge donc dans un univers fait de titres obscures et oppressants, comme « Coup De Grace » ou grandiose comme « Aridity », mélange planant de sons électros, pianos et violons célestes.
Le duo conçoit dans « Until Silence » un univers cinématographique dont il sera difficile de sortir. Le titre « Assembly », proche de la musique répétitive et sachant prendre au fur et à mesure une ampleur colossale semble tout droit sorti d’un film de Carpenter, entre sons électros savamment distillés et orchestration astrale.
Les titres sont poignants et poussent le duo vers un son massif. Difficile de ne pas être bouleversé par des titres oniriques comme « Haunted Piano » ou interpelé par l’urgence captivante de « Perpetual Motion ».

Avec « Until Silence », Roll The Dice signe un nouveau chapitre dans leur discographie commencée en 2010, un chapitre poignant et monumental. Bande son de nos rêves les plus profonds…
Un disque sublime !

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.