Pelican

Ataraxia / Taraxis

Souther Lord (2012)

Lathe Biosas
Post-metal, post-rock, sludge, il a toujours été difficile de décrire précisément le style de Pelican. Loin de moi l’idée de cataloguer le groupe car c’est en fait cette diversité qui fait la force du quatuor.

Après un dernier album sorti en 2009 (« What We All Come To Need »), Pelican revient donc avec un nouvel Ep baptisé « Ataraxia / Taraxis ». Un disque construit autour de quatre mouvements, quatre titres oscillants entre paysage sonore ambient, rock énergique, post-rock voir doom. A la fois subtil et lourd, mélodique et violent, Pelican a su cultiver et travailler ce qui fait sa force depuis maintenant 11 ans, à savoir une musique marquante à la fois par son énergie, ses mélodies envoûtantes comme ses montées de violence primaire. Ainsi « Ataraxia / Taraxis » saura nous émerveiller par sa beauté simple et captivante ( « Ataraxia », « Taraxis » ) tout comme nous abasourdir par sa puissance primitive, directe et sans fioritures en sachant implanter des mélodies sombres et mélancoliques. ( « Lathe Biosas », « Parasite Colony » ).

Maintenant à savoir si Pelican fait du post-rock, du sludge ou tout autre post-machin chose, je vous avouerai que le débat en devient rapidement futile au moment de l’écoute car « Ataraxia / Taraxis » est avant tout un excellent disque de Rock comme on les aime, alliant avec brio délicatesse et distorsion, finesse et lourdeur.

Un disque qui aura pour seul défaut d’être cruellement trop court …

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.