Death Index

Death Index

Deathwish inc. (2016)

 

 

Death Index est la réunion de Carson Cox, frontman du groupe Merchandise, et du vétéran hardcore, l’Italien Marco Rapisarda. Le duo nous propose sur cet album éponyme un style punk, aux accents noise et cold wave.

Même si d’après de nombreuses interviews Carson Cox semblait être fâché avec le punk, Death Index semble tout de même être son projet le plus inspiré par le genre. Ce n’est pas le titre “Little ‘n’ Pretty” qui nous dira le contraire, refrain punchy, riffs simples et efficaces.

Les morceaux vont ici droit au but, à l’exemple de “Fast Money Kill” et “Fuori Controllo”, qui ne cumulent pas plus de deux minutes de musique à eux deux. Excellent titre, “Dream Machine” sonne comme une Desert Session entre Queens of The Stone Age et Ministry.

Mais Death Index saura également nous absorber dans des ambiances sombres et cold comme l’excellent “Lost Bodies”, sorte d’ode au groupe Suicide, entre ambiance électro et chants funèbres envoûtants.

Alors que les premiers titres du disque ne laissaient aucun doute sur l’affiliation très punk du groupe, “We’ve Got a Number”, “JFK” lorgnent plus vers le noisy. Une sorte de proche voisin de A Place To Bury Stranger couplé à une superbe voix obscure proche des Swans. Groupe pour lequel nous serons obligé d’avoir une pensée sur l’ultime et non moins excellent titre “Patto Con Dio”.

 

Bref, Death Index semble être la bonne surprise que nous espérions en ce début d’année, un style maîtrisé à la perfection. Le duo signe ici un album au quasi sans faute.

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.