arbouretum

 

ARBOURETUM

Coming Out Of The Fog

Thrill Jockey (2013)

Baltimore, ville mystère des USA que l’on ne connaît qu’à travers Jon Waters ou la série The Wire, deux prismes de qualité et anti conventionnels. Niveau musical, pas de scène connue, mais des groupes qui font parler d’eux, de Beach House à Clutch pour ne citer que quelques exemples. Dans le cas d’Arbouretum on est définitivement plus proche du second, mais avec une approche psychédélique. On pourrait pour simplifier, les présenter comme les cousins des Black Angels ou du BRMC mais avec Neil Young comme parrain. Dave Heumann a collaboré avec Will Oldham et ceci explique surement ce croisement hypnotique entre du folk et du rock psyché lourdingue. Le talent du groupe réside dans leur capacité à rendre les compositions originales tout en jonglant sur un terrain qui pourrait très vite basculer vers quelque chose d’indigeste, voir flirtant vers le progressif (on en tremble). Là dés le premier titre « The Long Night », on sent une maîtrise totale, leur permettant de placer des mélodies totalement additives pendant ces 40 minutes où l’on se sent totalement happé dans ce vortex hors du temps. Une des meilleures surprises de ce début d’année.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.