aqua-nebula-oscillator

AQUA NEBULA OSCILLATOR

Spiritus Mundi

Pan European Recording (2013)

Aquae Nebula Oscillator fait partie de ce que l’on pourrait appeler la branche sombre du psychédélisme. Un mouvement qui a plus emprunté au doom de Black Sabbath et à l’énergie 70’s de Hawkwind, Sun Ra ou MC5, qu’au psychédélisme halluciné et « festif » de Gong et consort. Le pied bien ancré dans son univers percutant et convulsif, le groupe a, depuis sa formation en 1999, réussi à approcher le statut de figure de proue du psychédélisme hexagonal. Un titre lourd, très lourd, quand on y réfléchie bien.

Après une multitude de changements de line-up, Aqua Nebula Oscillator n’a pas perdu de vue son but initial, prêcher la bonne parole du psyché et c’est avec son irremplaçable gourou, David Spher’Os que le groupe nous propose son nouvel album : « Spitirus Mundi ». C’est donc les mains tremblantes et les pupilles dilatées que nous nous plongeons aujourd’hui dans l’univers sombre et envoûtant de Aqua Nebula Oscillator.

C’est donc le titre « Spiritus Mundi » qui a la rude tâche non pas d’ouvrir l’album, mais surtout de nous plonger d’emblée dans l’ambiance du disque, qui se veut évidemment psyché, mais surtout immersif et captivant. « Up To The Sky » succède donc à cette longue intro flippante pour nous tirer vers le haut. Ainsi le titre sonnant comme un long jam tout droit sorti des 70’s nous interpèle, nous plonge dans une transe, où chaque solo de guitare est taillé sur mesure pour pénétrer au plus profond de l’esprit. Pas de doute, nous sommes bel et bien dans le vif du sujet. « Turn On Your Mind » s’ouvre tel « T.V Eye » des Stooges, un rock abrupte, percutant et diablement jouissif ! Le terme « diablement » n’a finalement peut être pas été choisi si inconsciemment que ça par mon esprit déjà embué, car le titre « Roller Coaster », sous ses faux airs de stoner rock, semble plus être une ode au diable lui même plus qu’à notre amusement personnel. En fait, l’album dans son intégralité est un appel à la transe (ou à la défonce, c’est selon…)

David Spher’Os (et sa bande), signe donc ici un très bon disque, dans la droite lignée des opus précédents, à savoir de titres envoûtants et diablement (et hop!) enivrants. Avec ce nouvel album, Aqua Nebula Oscilator démontre que le psyché n’est pas mort et bien au contraire, il a encore de beaux jours devant lui !

 

 

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.