Aevangelist

ÆVANGELIST

Writhes In The Murk

Debemur Morti Productions (2014)

Le monde de la musique extrême nous réserve quelque fois de belles surprises. Il est rare mais pourtant pas si anodin de voir des groupes proposer une vision innovante de ces univers extrêmes.
A l’image de Blust Aus Nord et leur black metal avant gardiste ou Anaal Nathrakh est leur death metal extrême et bruitiste, Ævangelist nous propose ici leur vision de la musique extrême, un mélange sombre et puissant de death / black metal, dark ambient et indus’.

Avec son troisième et dernier album baptisé « Writhes In The Murk », le duo américain nous offre une œuvre unique, inclassable. Loin des standards du genre, Ævangelist crée ici un style musical violent, lourd et oppressant.
Un savant mélange des styles qui ne nous dispensera pas de quelques très bons « blasts » savamment dosés, growls en tout genre et autres riffs acérés. L’ajout de textures et ambiances synthétiques sur l’intégralité des titres rendant l’écoute du disque immersive et captivante.

« Hosanna », titre qui ouvre brillamment l’album, nous mettra donc au parfum rapidement. Pas de temps morts, pas de fioritures, Ævangelist déverse toute la puissance de sa composition de façon directe et décide de plonger l’auditeur au plus profond des méandres de la perception.

Les titres s’enchaînent et pourtant l’intensité ne fait que s’accentuer. « Præternigma », véritable chef d’oeuvre de composition, fait partie des ses titres qui impressionnent jusque dans les moindres détails. Il suffit de tendre l’oreille pour réussir à percevoir derrière la puissance des riffs et la lourdeur du chant, des textures d’une richesse impressionnante. Un titre à la construction alléchante et bluffante. Prouvant que le duo n’a pas choisi de faire dans la simplicité. Tout comme « Ælixir », titre intense qui saura laisser place à une interlude au saxophone afin de mieux asséner le coup final dans un déversement de puissance et de dissonance. Enorme !

« Writhes In The Murk » n’est pas un album qui s’écoute à la légère. Derrière ses faux airs de simple album de métal extrême, ce disque bénéficie d’une richesse impressionnante que se soit dans la conception et composition des titres ou dans les ambiances que le duo aura réussi à créer.
L’ambiance unique qui se dégage du disque est une véritable expérience. Une expérience que l’on peut imaginer implacable en live.

Inclassable, « Writhes In The Murk » a de forte chance de marquer de son empreinte l’univers de la musique extrême comme Blust Aus Nord, Strapping Young Lad ou Meshuggah (pour ne citer qu’eux) ont pu le faire à leur façon.

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.