Le festival Crossover pour sa sixième édition nous aura offert une programmation des plus alléchantes, avec notamment la présence des excellents Moderat.
Originaires de Berlin, le trio est la réunion de Apparat et Modeselektor, autrement dit deux des formations les plus intéressantes de la musique électronique de ces dix dernières années.
Après un premier album sorti en 2009, le second disque est venu enfoncer le clou dans un registre naviguant entre pop psychédélique et post rock électro.
Un pari risqué qui a su trouver ses adeptes mais qui peut parfois déstabiliser un public plus enclin à cloisonner les styles musicaux.
Pour mémoire la prestation d’Apparat à Calvi on The Rocks en 2010, bien que parfaite et envoutante, n’avait pas captivé les festivaliers plus fans de beats que de guitares krautrock.
Ce choix audacieux (car désolé de le rappeler Nice n’est pas Paris) a pourtant su subjuguer un public nombreux. La prestation très soignée, avec des visuels magnifiques ira même jusqu’à convaincre les plus réticents des festivaliers.
Pendant une heure et demie le groupe va jouer dans des registres très différents une musique qui au final se montrera très homogène par sa facilité à s’approprier le meilleur de chaque style visité.
Un DJ set de James Murphy en guise de hors d’œuvre et on a la sensation d’avoir probablement assisté à l’un des meilleurs concerts que le Théâtre de Verdure ait accueilli depuis longtemps.
Imparable et beau, un live parfait et une initiative qui mérite d‘être saluée.

Crédit Photos : Lionel Bouffier

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.