Cheveu + Eon Megahertz + HVN  + DJ Moule

(MJC Picaud, Cannes 30/03/12)

Encore une fois qui se charge de propager la bonne parole sonique en pleine zone minée par des Night-clubs et autre Lounge Bars si ce n’est la MJC Picaud. Et encore une fois à cette occasion on a eu droit à une affiche audacieuse qui réunissait des artistes de qualité.

HVN, nouveau venu, vingt ans de moyenne d’âge, démarre les hostilités. Fusion, Rock, quelque part entre Urban Dance Squad et Red Hot Chili Peppers avec de la technique et un potentiel certain, le groupe devrait d’ici peu se placer comme une valeur sure de la scène azuréenne.

Puis Eon Megahertz arrive pour distiller leur voodoo rock hypnotique, riche de beaucoup d’influences parfaitement assimilées. On songe à ce que donnerait At The Drive In reprenant Bauhaus, on navigue entre les années 60 des Stooges et l’époque actuelle des Desert Sessions. Le quatuor après un changement de personnel survenu il y a peu revient pour en découdre, joue carré, chacun maitrisant parfaitement sa partition et s’appropriant son territoire sur scène. Dominant et rageur, le groupe entraine le public dans son univers narcotique et le relâche épuisé mais ravi d’avoir assisté à une prestation aussi intense.

L’été n’est pas encore vraiment là mais le mercure du thermomètre est au plus haut. Cheveu déboule comme un ovni sonore, et la réputation du groupe n’est nullement usurpée, loin s’en faut. Complètement barré, le trio va achever les survivants. Configuration hors norme (deux gars aux machines, un guitariste) pour musique sauvage. Chanteur épileptique, déversant des torrents d’énergie sur des rythmes faisant copuler le Blues et l’Indus, énergie primitive et garage hybride, leur concert va définitivement marquer les esprits et prouver à ceux qui en doutaient encore qu’une autre scène est possible en France. Excessivement salvateur et rassurant, une vraie confirmation et une découverte marquante pour les profanes.

Malgré ce torrent de décibels, les plus résistants vont pouvoir finir la soirée avec les Mash-ups hyper dansants et hautement recommandables de Dj Moule. Capable de faire se déhancher les plus réfractaires, ce dernier va enchainer et mixer les titres les plus improbables aux hymnes les plus fédérateurs.

Et pendant ce temps là il y a des trépanés qui se déhanchent sur du David Guetta, ignorant que quelques kilomètres à peine les séparent de tels évènements et de ce que devrait toujours être la musique, une célébration de la différence.

 

 

[youtube id= »wyC7PiDJF1M » width= »620″ height= »360″]

[youtube id= »B4TGrVcFHUo » width= »620″ height= »360″]

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.