Voilà un projet ambitieux, dépoussiérer un film d’horreur culte (« Dead of Night » de Bob Clark datant de 1974) en le projetant agrémenté d’une bande son totalement composée pour l’occasion et jouée live. L’idée est plus qu’intéressante, la mise en place demande un travail titanesque et le résultat est bluffant. Le film en lui même ne présente pas un intérêt énorme hormis pour les fans de cinéma bis, la trame est assez classique et le jeu des acteurs plutôt médiocre. Mais les quatre musiciens (7 WEEKS plus Manu Costa du groupe Olen’k) en font une expérience unique. A la base le projet est une commande de Christophe Guillot (directeur du CCM John Lennon – Limoges) qui voulait un projet faisant écho aux cinés concerts utilisant des films muets. Le groupe va dés lors devoir utiliser les dialogues, les bruitages et les images comme structure et développer ses compositions autour de ce matériau déjà existant, un chantier plutôt conséquent. La musique du groupe oscillant entre post métal et stoner est en parfaite adéquation avec l’ambiance tendue du film et scotche l’auditeur, spectateur tout au long de la projection. Puissante et technique, la prestation est impeccable, les morceaux sont originaux et hypnotiques sans jamais être brouillons. Un concept vraiment original exécuté avec brio, que demander de plus sinon peut être que le public azuréen essaye un peu plus de s’ouvrir.

[youtube id= »9O9Xq994c4Y » width= »620″ height= »360″]

A propos de l'auteur

Articles similaires

2 Réponses

  1. Olivier

    J’ai passé une excellente soirée, les musiciens étaient excellents. J’espère bien qu’ils referont un tour par ici et que cette fois-ci il y aura plus de monde, en tous cas je conseillerai à mes amis de ne les rater sous aucun prétexte.

    Répondre
  2. No Dice Top 2012

    […] me diront : « Quoi ? Même pas tu met Deftones ou Neurosis ?? » et à cela je répondrai que le ciné-concert auquel j’ai eu le chance, que dire l’honneur de participer m’a simplement […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.