L’artiste Robert Seidel nous présente sa dernière oeuvre baptisée « Erratic » dont le sujet principal est Vienne.

En collaboration avec le musicien Richard Eigner, Robert Seidel nous dresse un portrait inattendu et envoûtant de la capitale autrichienne. Pour essayer de résumé au mieux le travail effectué par l’artiste, sachez que Seidel puise fréquemment son inspiration d’organismes biologiques mêlés à des images abstraites qui ont la fâcheuse tendance de se confondre. Ainsi son dernier travail reconstitue “un souvenir topographique de la ville de Vienne” où des formes organiques sont créées à partir de données scientifiques et influencées par les souvenirs.

Une performance visuelle hors du commun que je vous invite à découvrir plus bas.

[vimeo id= »45900969″ width= »620″ height= »360″]

L’artiste décrit son œuvre comme suit :

“Erratic” est un souvenir topographique de Vienne qui prend la forme d’une performance audiovisuelle. Des parties découpées de l’architecture viennoise apparaissent dans les mécaniques moléculaires de notre cerveau, formant ainsi des tableaux distants et morbides. Ce travail fait référence au gaz d’éclairage, qui a disparu de la ville en 1962 au profit de sources de lumière électriques.

 

Source : The Creators Project.

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.