Troy Von Balthazar

Knights of Something

Vicious Circle (2016)



Troy Von Balthazar nous surprend en solo depuis 2001 en exploitant des aspects de sa musique nettement plus centrés pop et lo-fi. Son quatrième album « Knights of Something » n’échappe pas à la règle. Ce partisan du « do it yourself » parvient à créer de jolis moments de poésie avec un huit-pistes, de vieux micros et quelques pédales d’effet. On pense parfois à Grandaddy. Ce qui expliquerait sûrement pourquoi Troy s’était associé entre autres à Jason Lytle pour « The Color Bars Experience », en hommage à leur ami commun Elliott Smith. Le fantôme de ce dernier semble également planer à l’écoute de ces treize nouvelles compositions certes simples mais touchantes. Un peu dépaysant quand on est habitué à l’énergie de Chokebore, mais guère surprenant en connaissant les multiples facettes de l’artiste.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.