Trap Them

Trap Them

Crown Feral

Prosthetic Records (2016)

 

Je ne vais pas aujourd’hui me lancer dans la quête ultime de la chronique parfaite du dernier album de Trap Them, bien au contraire. Je vais essayer d’être le plus concis et le plus bref possible.
Après tout, vous en conviendrez, décortiquer un album comme le dernier Trap Them, ou même de métal au sens général du terme semble aussi inutile que de vouloir trouver le meilleur boulgour de chez Bio Coop. J’en vois déjà s’insurger en disant : «  Quoi ? Ne me dit pas qu’il ne vas parler du pont démentiel de la troisième minute du quatrième titre, ou du blast dévastateur de blah blah blah !»
Eh bien oui, c’est même carrément l’idée !

Bon bref, j’ai déjà réussi à vous faire lire une bonne dizaine de lignes sans même avoir abordé le sujet de « Crown Feral », et ça, c’est déjà un bon défi de relever !

Plus sérieusement, si vous ne connaissez pas (encore) Trap Them sachez que le projet initié dans les débuts 2000 a rapidement su se faire connaître dans le milieu extrême grâce à un hardcore crust sans concessions.
C’est donc aujourd’hui que nous pouvons enfin mettre notre main toute tremblotante sur le dernier opus de Trap Them.
Pour faire simple, prenez Converge et Entombed, mixez le tout et vous aurez un bon résumé de ce que « Crown Feral » vous réserve. Un hardcore furieux, au son simplement parfait.
Un condensé de puissance et de hurlement qui saura prendre soin de vos tympans pendant un petite trentaine de minutes. Simple, efficace, rageur, ce dernier album est d’une perfection rare. Le tout servie par une production d’une justesse jouissive.

S’il fallait conclure cette chronique sur une image, je dirais que « Crown Feral » est la paume d’une main, douce et accueillante, qui n’attends qu’une chose, s’aplatir inexorablement sur vos petites joues rosées emplies d’innocence.

A bon entendeur !

 

A propos de l'auteur

Rédac' chef, musicien passionné, graphiste et Dj de garden party sauvages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.