Deftones

Gore

Reprise Records (2016)

 

Après des années d’écoute assidue des différents opus des Deftones, je me suis aperçu que je n’avais jamais rien écrit sur eux. Survivant d’une vague de groupes qui ont mal encaissé le passage aux années 2000, catalogué rapidement neo metal, le groupe affiche pourtant une longévité arrogante et une remise en question constante.

Peut être grâce à leurs nombreux projets parallèles (††† , Palms, Team Sleep…) ou par des influences assumées que beaucoup de groupes énervés n’oseraient même pas évoquer (Duran Duran, Smiths, Weezer…) les Deftones sont toujours présents et occupent même le haut de l’affiche, le dernier album en date étant même classé numéro deux des ventes au Billboard.
Alors oui, « Gore » n’est pas un disque qui va révolutionner le monde de la musique, il suit logiquement « Koi No Yokan » et « Diamond Eyes », les compositions sont toujours aussi efficaces et Chino chante toujours à la perfection. Il vient un peu plus enfoncer le clou et montre que le quintet est définitivement indétrônable, toujours capable après plus de deux décades d’activité, les coups durs (décès de Chi) et les différents courants musicaux de pondre des titres de haute volée.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.