Septième édition de ce festival qu’on ne présente plus que pour les retardataires. Un cadre de rêve (le fort carré à Antibes), des tarifs ultra compétitifs (10€ la soirée, 15 euros le pass), une ambiance conviviale et une programmation éclectique et de qualité.

La précédente édition ayant mis la barre très haute, cette année risque néanmoins d’être également un grand cru. Là encore deux thématiques, une pop/rock le vendredi et un samedi plus groove/black music.

On aura ainsi la chance de voir Martin Mey et son trip hop folk, les très bons Erevan Tusk (dont on entend de plus en plus parler), Peter Von Poehl qui présentera son troisième album ou encore Patrick Watson, canadien très doué ayant été une des révélations de cette année. Tout cela avant un set de Jazz Liberatorz qui clôturera la première soirée.

Le lendemain est du même niveau, On verra ainsi défiler le jeune Hugo Kant que tout fan de trip hop devrait apprécier, les très funky Dafuniks, Danois redoutables ayant embrasé toutes les scènes où ils se sont produit, Akua Naru, mêlant jazz et hip hop, Bumcello, duo imparable accompagné de Magic Malik pour l’occasion et enfin Pete Rock, producteur culte de hip hop pour une date inédite.

Bref vous l’avez compris, un festival à ne pas manquer, sachant allier diversité et qualité. Aucune excuse pour ceux qui n’ont pas noté la date sur leurs agendas.

nuits-carrees

[youtube id= »JDBoM9RRtW0″ width= »620″ height= »360″]

[youtube id= »JxdzQzdh2BQ » width= »620″ height= »360″]

[youtube id= »fZoMzWraS_c » width= »620″ height= »360″]

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.